Le marché français de la publicité digitale

le-marche-francais-de-la-publicite-digitale.jpg

L’évolution technologique a permis de faire un énorme bond dans le domaine de la publicité.
La publicité digitale qui est également appelée publicité sur internet. On en vois partout, pendant nos documentations, nos passages dans les aéroports et les lieux publics, et ils n’ont pas fini de nous étonner. De nouvelles formes de publicité digitale naissent tous les jours, raison pour la quelle son chiffre augmente chaque année. C’est que le concept de la publicité digitale fonctionne bel et bien. On l’a même élue comme le deuxième média derrière la télévision.

Les chiffres de la publicité digital

publicite-digitale.jpg

Depuis 2013, la SRI, PwC et l’UDECAM se sont penchée sur la question. Janvier 2015, la publicité digitale atteint presque le seuil des 3 milliards d’euros. Net bien sûr. Record battu haut la main si on compare avec les résultats de l’année dernière. On ne peut dire que le marché stagne si l’on a une progression concrète de 4 %. Après la Télévision qui maintient toujours la première place avec 27% en investissement publicitaire , le marché de la publicité digitale française occupe la seconde place avec 25% et la presse a, quant à elle reculée avec ses 24 %. Ce chiffre d’affaire nous en dis déjà long sur le parcours à venir du concept qui évolue de jour en jour.

Le display, un segment en complète réinvention

display.jpg

Apparemment, le système de la publicité ouverte de façon intempestive sur les pages se devait d’être réinventer. Désormais, ce ne sont plus les skyscraper verticales, en bas, en haut ou au milieu de la page qui apparaissent. Des images interactives qu’on peut agrandir en plein écran, ouvrir dans un nouvel onglet ou fermer ont récemment vu le jour. Tout cela sans parler des vidéos publicitaires qu’on nous impose sur Youtube. Fastidieux mais aussi fâcheux selon certains.